Jacques Emile Blanche, le peintre aux visages

Le projet qui sera présenté à Libourne au cours de l’été 2018 s’inscrit dans le cadre des prêts hors les murs initiés par le musée des beaux-arts de Rouen. Un partenariat lie ainsi les deux musées et génère le prêt à Libourne d’un choix d’œuvres données par Jacques Emile Blanche au musée de Rouen à partir des années 1920, puis par sa famille après sa mort, constituant ainsi le plus important fonds français consacré à l’artiste.

California Expo

La Californie, ce sont des surfeurs huilés, des plages à perte de vue, Alerte à Malibu et les collines d’Hollywood, mais pas que ! Cet exceptionnel territoire abrite des décennies d’Histoire : des peuples Amérindiens à San Francisco, de la ruée vers l’or à la prison d’Alcatraz, ce sont près de 2 000 m2 d’expo consacrés à cette terre de libertés, d’évolutions et de tendances.

Un voyage à Venise avec Rodolphe Martinez

Que montrer de Venise, sinon le sentiment amoureux qu'elle provoque longtemps après l'avoir quittée.

Le cénotaphe restauré de Michel de Montaigne

Oeuvre majeure des collections du musée d'Aquitaine, le cénotaphe vient d'être restauré après une campagne de financement participatif initiée par le musée d'Aquitaine, fin 2016. Les travaux avaient pour objectif de nettoyer l'œuvre, reprendre les réagréages au plâtre, et enfin harmoniser l'ensemble du monument.

Street Color

Il s'agit d'une exposition sur le Street Art en abordant sa programmation par le prisme de l’explosion de la couleur. Neuf artistes majeurs et de renommée internationale investissent chacun une des salles du Château Labottière, monument principal et magnifique écrin du 18ème siècle dans lequel se tiennent les grandes expositions de l’Institut.

Speedy Graphito - Urban Fever

L'Institut Culturel Bernard Magrez accueille l'exposition de Speedy Graphito, Urban Fever, au sein du Pavillon de La Boétie. Création in situ, palissades, toiles, boites aux lettres et sculptures, l'un des pères du Street Art français est un vrai touche à tout et montre l'étendue de son spectre créatif au sein de cette exposition haute en couleur venant compléter l'exposition Street Color du Château Labottière.

De l'art dans la mode...et inversement

Carte blanche à l'école ESMOD Bordeaux autour d'un projet pédagogique ambitieux valorisant la collection du musée des Beaux-Arts.

Fenua de l'artiste Thibault Messac

Le point de départ du travail de Thibault Messac s’encre profondément dans le réel, sa pratique s’articulant autour de celui-ci pour essayer de réactiver une sorte de surréalisme contemporain. Si «l’art c’est la vie» alors le réel devient l’art, l’art et le réel sont intrinsèquement liés. Sa construction ressemble à une approche quasi scientifique où Thibault Messac analyse, observe, étudie méticuleusement son sujet, pour essayer de le comprendre, afin de jouer avec et d’essayer de lui inoculer un sentiment d’inquiétante étrangeté.

Le vin et la musique, accords et désaccords

Cette exposition révèle la richesse des liens entre le vin et la musique à travers un parcours sensible, sonore et visuel, convoquant tour à tour peinture, musique et arts de la scène.

CLOCK, Les horloges du vivant

Pourquoi les plantes se referment-elles le soir ? À quelle vitesse battent les ailes du colibri ? Un bébé respire-t-il comme un adulte ? Le koala dort 20 heures par jour : est-il paresseux ? Comment trouver le bon tempo ? Toutes les formes de vie sont rythmées par  des  mécanismes  de  mesure  du  temps  qui  leur  permettent  de s’adapter aux transformations de l’environnement et d’en tirer le meilleur parti.  Les  êtres  vivants,  plantes  et  animaux,  du  plus  simple  au  plus complexe,  possèdent  des  systèmes  d’horloges  dont  les  scientifiques sont aujourd’hui capables de décrire les mécanismes : photopériodisme, expression  génétique,  équilibres  hormonaux,  influence  de  la  lumière.

Remigio Rosani, exposition personnelle

Élevé dès l’âge de cinq ans par ses tantes, en Italie puis en Belgique, Remigio Rosani intègre l’institution Le Roseau Vert, à Marchipont (Belgique) au décès de sa mère en 1975. Il participe d’abord à l’atelier jardinage, pratique l’équitation et ne se met au dessin qu’à la quarantaine au sein de l’atelier art plastique.Ses thèmes de prédilections sont le corps, l’amour, l’amitié, l’affection en ouvrant une large place à la sexualité. Ses dessins aux couleurs vives, exécutés au pastel à l’huile, mettent en scène des personnages nus cernés de noir qui envahissent tout l’espace de la feuille.

Photographies de voyages "Saint-Pierre et Miquelon et le harfang des neiges" de Gregory Pol

Grégory POL est un marin breton et il est aussi un photographe  voyageur sensible. Navigateur et plongeur, il colore d’un regard poétique les photographies d’une nature pour laquelle il se bat et il capte la vie des animaux avec justesse afin qu’ils soient protégés. Ses images nous ouvrent les portes des espaces préservés etrudes des territoires du bout du monde. En surface, elles sont balayées par un vent de noroît qui nous fait frissonner et nous perce de ses cristaux de glace ; sous les eaux, elles nous entraînent dans le ballet figé d’un monde du silence.