C'est bon à savoir !

Index de l'article

Thomas Vignau vous propose une petite sélection d'actus en Gironde qui font bouger leur territoire qui traitent d’entrepreneurs, de collectivités ou d'initiatives citoyennes.

C'EST BON À SAVOIR ! #11 - NOVEMBRE 2021

1 ▶️ LA VILLE DE BORDEAUX SOUTIENT LES JEUNES ASSOCIATIONS
 
Pour la deuxième année, la Ville propose le Prix des jeunes associations, un appel à projets destiné à encourager et valoriser via un fonds de soutien revalorisé, l'engagement des associations bordelaises de moins de 3 ans. L'action proposée, qu'elle soit pérenne ou ponctuelle, doit être novatrice et conçue au bénéfice des Bordelais. Date limite de dépôt des dossiers le 28 novembre 2021.
 
Le Prix des jeunes associations offre un véritable parcours pédagogique à ses candidats et en particulier à ses lauréats : accompagnement au montage de projets, mise en réseau, appui dans la stratégie de communication, mentorat par d’anciens lauréats du prix… autant d’appuis que la Ville veille à mettre à la portée de toutes ces jeunes associations.
 
Cet appel à projets se veut au plus proche des besoins des associations, avec :
- une enveloppe financière (20 000 euros) et des soutiens accrus
- la valorisation de projets fiables et innovants
- un suivi par le service Vie associative renforcé
- des outils clés en main mis à disposition.
 
Les projets éligibles seront examinés par un jury présidé par des élus de la Ville de Bordeaux et composé de partenaires experts, associatifs et d’anciens lauréats. Le jury sera sensible aux critères de sélection suivants : la pertinence de la proposition, l’originalité, l’innovation, la créativité du projet, le nombre de bénéficiaires du projet et la capacité de l’association à travailler avec d’autres acteurs et associations.
 
L’an dernier pour la première édition du Prix, 11 associations avaient été désignées lauréates, sur 59 dossiers déposés. Leurs projets irriguent de nombreux domaines, dont l'entraide, la solidarité, l'environnement, la citoyenneté, la santé, la culture ou le sport.
 
Détails et inscriptions sur bordeaux.fr
2 ▶️ CRÉATION D'UN ECOPOINT POUR RÉDUIRE ET VALORISER LES DÉCHETS À BÈGLES

L’Ecopoint situé à Bègles vient d'ouvrir ce 19 octobre 2021, regroupe un certain nombre de services tels que la collecte des restes alimentaires, des vêtements, des emballages en carton, métal ou verre et propose des animations sur les écogestes à adopter pour générer moins de déchets et leur offrir une seconde vie.
 
Une expérimentation pour Bordeaux Métropole qui vise à proposer une expérience positive autour du déchet au travers d’un point d’apport volontaire multiflux. Implanté au cœur d’un quartier, la vie de l’Ecopoint s’appuie sur des actions de médiation nouvelle pour créer une dynamique entre voisins en faveur de la réduction des déchets et de leur possible valorisation.
 
La création de cet Ecopoint sera suivie d’un 2e à Bordeaux Benauge.  Deux autres dispositifs d’expérimentation sont prévus : une aire de réemploi à Gradignan et un point d’apport volontaire de biodéchets à Mérignac. Ceux-ci concourent à mobiliser les citoyens dans l’objectif de réduire leurs déchets de -15% à l’horizon 2030. Il s’agit d’un enjeu environnemental mondial auquel la métropole entend apporter sa contribution.

3 ▶️ LA NOUVELLE-AQUITAINE, RÉGION À L’HONNEUR AU SALON "MADE IN FRANCE"

Réindustrialisation, relocalisation, circuits courts, savoir-faire : ces termes font la Une de l'actualité depuis des mois. La crise sanitaire a en effet rappelé l’importance de consommer local et responsable : le Made In France est plus que jamais une cause majeure. C'est pourquoi le Salon du Made in France, du 11 au 14 novembre 2021 à Paris soutient les 800 entreprises exposantes et encourager les savoir-faire français.

Après  les régions Normandie, Auvergne-Rhône-Alpes et Grand-Est,  c'est la Nouvelle Aquitaine qui sera la grande région à l'honneur du millésime 2021. Parmi ses nombreuses ressources, la région rayonne par la diversité de ses filières d’excellence : aéronautique, laser, éco-industries, agroalimentaire, santé, métiers du cuir et du luxe. Ses savoir-faire historiques, tels que la tapisserie d’Aubusson, la porcelaine de Limoges, le couteau de Nontron, les charentaises ou bien encore le linge basque, font sa réputation à la fois en France et à travers le monde.

Pour cette nouvelle édition où elle est mise à l’honneur, la Nouvelle-Aquitaine comptera 74 entreprises exposantes au total. 26 d'entre elles seront réunies sur le stand régional, où elles présenteront collectivement leur savoir-faire unique dont l’atelier "Semper & Adhuc" situé à Bordeaux qui s'occupe de montres mécaniques imaginées, fabriquées et assemblées à partir d'anciens mécanismes restaurés
4 ▶️ GIRONDE : LE PREMIER HABITAT SOCIAL ET INCLUSIF A VU LE JOUR À MARCHEPRIME

Né du besoin de loger des personnes en situation de handicap, le premier habitat social et inclusif de Marcheprime a vu le jour mi-juillet. Pour le Département de la Gironde, la commune, le bailleur Domofrance et les associations, l’opération est ambitieuse pour son innovation, son adaptation aux handicaps et son projet de vie au cœur de la cité.

Celui-ci témoigne de l’utilité sociale d’un bailleur, sollicité pour son savoir-faire par une commune, qui se tourne vers le Département pour co-construire une opération inédite, sensible et fédératrice.
5 ▶️ OPÉRATION 1 PILE = 1 DON AU PROFIT DU TÉLÉTHON EST DE RETOUR !

Jusqu'au 14 janvier 2022, l’éco-organisme Screlec et sa solution de recyclage Batribox renouvellent pour la 8e nnée consécutive leur soutien au Téléthon (qui a lieu les 3 et 4 décembre 2021). Objectif : encourager les Français à collecter le maximum de piles usagées pour permettre à Batribox de les convertir en dons. Pour 1 tonne de piles collectée, Batribox reverse 250 euros au Téléthon.

En triant leurs piles usagées, les Français peuvent ainsi participer à la préservation de l’environnement tout en contribuant à la lutte contre les maladies génétiques rares.

En savoir plus : https://1pile1don-telethon.fr/

BONUS - 6 ▶️ LA CAMPAGNE D’HIVER DES RESTOS DU COEUR DÉBUTE LE 22 NOVEMBRE.

Les Restos du Coeur font appel à votre générosité. S’engager aux côtés des Restos c’est permettre à l’association de continuer à bénéficier de soutien tout au long de l’année pour assurer ses missions sociales d’aide à la personne.

Mais l’association recherche actuellement des bénévoles et notamment pour étoffer l’équipe lormontaise. Pourquoi pas vous ? Renseignements en cliquant ici

La chronique #11 à (re)écouter de Thomas Vignau.

(c) La Grande Radio .fr [Bordeaux I Gironde] - Novembre 2021