La Scène nationale Carré-Colonnes réouvre ses lieux à dix compagnies de Nouvelle-Aquitaine

En effet, la crise sanitaire a rendu plus ardentes encore de nombreuses questions de fond que nous nous posions déjà et auxquelles nous devons tenter de répondre.

 

Comme par exemple : Qu’en est-il de la relation des spectateurs avec les artistes ? Qu’est-ce que l’échange émotionnel ? Qu’est-ce que faire croître le lien ? Qu’est-ce que prendre soin ? Comment mieux coopérer, mutualiser, quelles solidarités dans le monde de l’art et de la culture ? Quelle temporalité pour notre écosystème artistique ? Quel rôle fondamental l’art peut-il jouer pour contribuer à la transition écologique ?

RÉPÉTITIONS, CRÉATION ET RECHERCHE

Il s’agit pour les artistes, soit de poursuivre les répétitions engagées et interrompues par la crise (Compagnie Auguste Bienvenue / Auguste Ouedraogo et Bienvenue Bazié, Compagnie Hors-Série / Hamid Ben Mahi et Michel Schweizer), soit d’anticiper un travail de création, rendu possible du fait de l’annulation des tournées (Compagnie L’oublié(e) / Raphaëlle Boitel, La Grosse Situation, Jeanne Simone / Laure Terrier, Compagnie L'MRG'ée / Marlène Rubinelli), soit encore de réfléchir et de travailler collectivement à inventer de nouvelles modalités artistiques, des projets de relation aux habitants de nos territoires. Nous avons confié cette mission à nos deux nouvelles compagnies associées : Volubilis et Opéra Pagaï ; et deux créneaux sont encore ouverts à des projets d’artistes.

La Scène nationale assure aux compagnies accueillies en résidence un accompagnement logistique et technique par l'équipe permanente et intermittente et apportera un soutien financier exceptionnel aux compagnies avec la complicité de l'OARA pour certaines d'entre elles.


ARTISTES AU BALCON

Chaque samedi matin, du 6 juin au 25 juillet 2020, à l’occasion des marchés de Saint-Médard et de Blanquefort qui ont lieu devant le Carré et les Colonnes, les artistes présents dans les bâtiments sortiront au balcon faire un salut, un impromptu, une petite impro, selon leur inspiration du moment, afin de retrouver ce lien sensoriel et présentiel qui nous a tant manqué.

 

En savoir plus : https://www.carrecolonnes.fr


Écoutez Romane Volle.

Interview réalisée par Frédéric Dussarrat