Bacchanales modernes ! Le nu, l’ivresse et la danse dans l’art français du 19e siècle

Tour à tour danseuse antique, nymphe cambrée ou ménade fatale, la bacchante ne cesse d'apparaître dans les créations des artistes du 19e siècle.

Mécanisme du milieu discontinu, ou la Science-Friction expliquée à mon cheval par Estelle Deschamp

"Ce qui frappe d’abord dans le travail d’Estelle Deschamp c’est la multiplicité des matériaux qu’elle fait siens : bois, plâtre, béton, goudron, mousse, plastique, PVC, chutes et rebuts en tous genres sont associés et combinés dans ses différents dispositifs sculpturaux. Les assemblages qu’elle met en œuvre peuvent faire preuve d’une remarquable simplicité : accumulation, empilement, stratification, répétitions de motifs à différentes échelles, mais peuvent aussi être associés à des formes plus travaillées relevant de l’ornement classique (marqueterie, moulures...). [...]

L'art pour le savoir, l'Université dévoile ses collections

Les vastes collections artistiques des universités bordelaises figurent parmi les plus importantes en France. Cette exposition propose de faire revivre ce patrimoine exceptionnel par la mise en scène des espaces d’enseignement de l’ancienne Faculté des Sciences et des Lettres de Bordeaux. L’atmosphère du bureau du professeur, de la salle de cours et du fameux Musée archéologique y sera reconstituée, tout en posant la question du devenir des collections artistiques et de la pérennité du patrimoine universitaire.

À lundi ! La collection du Frac Aquitaine vue par son régisseur

Décaler le regard sur la collection, en offrir une lecture toujours renouvelée, telle est la démarche que conduit le Frac Aquitaine dans le souci de révéler la polysémie des œuvres d'art présentes dans son fonds. Des choix d'œuvres motivés par des souvenirs, des coups de cœur, des rencontres avec les artistes qui retracent une histoire professionnelle et personnelle.

Nature et Artifice

« La réalité est une apparence plus trompeuse que l’apparence de l’art » Hegel. La nature n’a pas besoin de la conscience humaine pour être, mais l’artifice de l’art nous en révèle une part de vérité, vérité plurielle que les artistes nous donnent à lire, à travers le filtre de leur point de vue, de leur perspective, de leur parti pris… Ainsi, dans cette exposition, Olivier Masmonteil, Philippe Pasqua, Gérard Rancinan, … dénouent à leur façon le paradoxe de la dualité de l’homme, être de nature en même temps que de « surnature », de nature en même temps que d’artifice, de création en même temps que d’animalité…

Le Clown Chocolat, exposition à Bordeaux

Peintures, photographies, sculptures, artisanales, librairie, rencontres, débats, ateliers animations enfants mercredi et WE. Partenariat dans et hors les murs avec de nombreuses associations, commerçants, spectacles.

Dans «L’Œil de Ken», 18 photos en grand format

Ken a cette sensibilité et ce sens du cadrage qui lui permettent de capter «sur le vif» ces gens qui se croisent dans les lieux publics, sans oser se parler. Ken va vers les gens, souvent en fin de journée car, dit-il, «le soir il y a plus de parole et les gens se laissent davantage observer, tandis que le matin il y a encore ce cocon d’intimité...» En Gironde, neuf associations habilitées par le Département, accompagnent environ 2 800 jeunes, dont l’association Calk, à laquelle Ken reverse l’intégralité de ses droits d’image.

Bruce Milpied. A force de vies faites de murs

Cette exposition-dossier présente une série de photographies de Bruce Milpied. Bien connu de la scène jazz, le photographe bordelais s'aventure aussi, et depuis une quinzaine d'années, sur le terrain des mondes ouvriers.

Faut qu’ça tourne !, Rien ne se perd dans l’économie circulaire

Connaissez-vous l'économie circulaire ? Cette nouvelle façon de produire et consommer prend en compte ses impacts sur l'homme et l'environnement. Eco-conception, économie des ressources naturelles, recyclage, partage, l'économie circulaire transforme nos modes de consommation et comportements.

Colombie, la guerre que nous n'avons pas vue

L'exposition La Guerra que no hemos visto est le résultat d'un travail exceptionnel, mené par l'artiste plasticien Juan Manuel Echavarría au sein de la fondation Puntos de Encuentro, qu'il a fondée en 2006 à Bogota. À Bordeaux, 30 tableaux seront  accompagnées d'une série de 8 tapisseries réalisées par des afrodescendantes du Nord de la Colombie déplacées à la suite d'un massacre, et de 17 photographies et deux vidéos de Juan Manuel Echavarría montrant ce qui reste des écoles dans les villages colombiens abandonnés en raison de la guerre.

Si loin si proche, Objets d’ailleurs dans les intérieurs européens

Cette exposition raconte la diversité des regards et des attitudes face à ce qui nous vient d'ailleurs. Des Européens ont vécu chez eux avec des objets venus d'ailleurs et ont composé avec ces derniers des cadres de vie singuliers. Des photographes ont su saisir tout ce que ces intérieurs révèlent de leurs habitants et de leur goût de l'altérité.

Visages de la dignité de l’artiste congolaise Danièle Bokino

Entre inspiration africaine et influence pop art, Danièle Bokino rend hommage aux femmes africaines. Femmes gardiennes de la mémoire collective, mères toutes puissantes, femmes de pouvoir politique et spirituel, femmes de mystère… A travers une série de portraits aux couleurs flamboyantes, l’artiste invite à regarder en face ces âmes tourmentées et révoltées qui peuplent son continent.

Twice, portraits au collodion humide sur plaques de verre, Photographies de Pierre Wetzel

Série de portraits au collodion humide sur plaques de verre. Photographies de Pierre Wetzel, exposées sur les grilles du jardin des Dames de la Foi.

Climat 360, ça bouge autour de vous

A l'occasion de COP 21, le Conseil régional d'Aquitaine rappelle son engagement dans la lutte contre le changement climatique en accueillant l'exposition « Climat 360, ça bouge autour de vous », du 2 au 31 décembre 2015 dans le hall de l'Hôtel de Région à Bordeaux (14 rue François de Sourdis).

Octave de Gaulle, civiliser l'Espace

Le musée des Arts décoratifs et du Design, présente Octave de Gaulle, civiliser l'Espace, deuxième exposition du cycle d'invitations aux jeunes diplômés en design, affirmant ainsi le soutien de l'institution à la création. Cette exposition rend compte d'un projet expérimental qui sera montré pour la première fois au public. Aujourd'hui, l'avènement du tourisme spatial, le projet d'un voyage vers Mars ou l'essor de l'aviation orbitale civile nous invitent à repenser radicalement les lieux et les objets qui nous permettent d'habiter l'Espace. Depuis deux ans, Octave de Gaulle interroge ces environnements hérités d'une ère spatiale militaire. Conscient que les civils auront d'autres besoins et d'autres désirs que les scientifiques ou l'armée, il conçoit des objets, des formes et des lieux qui proposent d'accueillir l'humain dans toute sa dimension culturelle.

"Dreamer " new direction J2F2, JOFO crée l'évènement avec ses toutes dernières oeuvres

Il se mue le temps d'une création en J2F2 en référence au célèbre petit robot.  Pour cette série "Dreamer" composée de 15 oeuvres créées à la palette graphique  il emprunte ses personnages au monument du cinéma de science fiction Star Wars et les animent sur des fonds inspirés de célèbres peintres...

Le coeur des moulins

Cette exposition invite le visiteur à pénétrer au cœur d'une économie rurale et de réseaux de sociabilités développés autour de la mouture des céréales et la vente des farines.  L'exposition "Le coeur des moulins" du Moyen Âge aux années 1930, présentée en salle des voûtes des Archives départementales évoque un patrimoine largement représenté sur le territoire girondin. L'apparition des moulins dans le paysage s'est faite très tôt sur le territoire girondin avec, sous l'Ancien Régime, une période d'activité dense et riche où le meunier a une place de choix dans la société rurale. À partir du 18e siècle, les progrès améliorent la productivité des moulins. Puis sous l'impulsion de la Révolution industrielle, l'introduction de la vapeur et/ou des turbines permet de moins dépendre du régime saisonnier des rivières. L'innovation technique sécurise l'approvisionnement en farines des populations.

Leonor Antunes, le plan flexible, commande d'œuvres spécifiques pour la Nef du CAPC musée

La Nef centrale du CAPC musée d'art contemporain de Bordeaux est le lieu emblématique de ce bâtiment patrimonial. Elle a accueilli au long des ans des expositions mémorables qui ont contribué à l’écriture de l’histoire de l’art contemporain. Le CAPC musée a invité Leonor Antunes à investir ce lieu en y installant une série de dispositifs de grand format spécialement conçus pour cet espace monumental. Comme le confie l'artiste, elle souhaite « métamorphoser l'espace du musée, d'une échelle imposante vers une autre, à dimension plus humaine, dans laquelle les visiteurs pourront s'incarner, grâce à la proximité avec les œuvres.

Folk art africain ? Créations contemporaines en Afrique subsaharienne

Folk art africain ? se veut résolument une porte d'accès à l'art contemporain africain ; une attention plus précisément portée à la création émergente en Afrique subsaharienne.

Ferrante Ferranti - Itinerrances

La Base sous-marine propose 150 photographies qui retracent les voyages de Ferrante Ferranti. Au gré de ses voyages, où qu'il soit dans le monde, il erre toujours le regard à la main.  Ses images, du Pérou aux Philippines, de la Russie à l'Ethiopie en passant par la Bolivie et le Brésil, la Sicile et la Syrie, l'Inde ou la Birmanie, le Japon et la Polynésie, témoignent de toutes de ses passions : explorer les civilisations, la poésie des ruines, le mystère des lieux sacrés.