Horizons éphémères, exposition de La Mémoire de Bordeaux Métropole

Pour son 24e salon photographique, la Mémoire de Bordeaux métropole a choisi d'illustrer le paysage urbain sous la forme d'un itinéraire qui montre l'évolution et l'extension de la métropole depuis le début du 20e siècle. L'entrée dans ce territoire se fera grâce à des vues aériennes anciennes mises en perspective avec des photographies prises in situ. Pour cette édition 2017, le groupe Photo a choisi d'illustrer l'évolution et l'extension de la métropole depuis le début du 20e siècle en s'appuyant sur les axes de circulation "naturels" ou "fabriqués" qui la traversent ou la contournent : les fleuves Garonne et Dordogne et leurs franchissements et les ceintures historiques, boulevards et rocade, qui délimitent le territoire géographique et urbain.

Le Peuple des Vignes est en marche : exposition à Lalande de Pomerol

Le peuple des Vignes s’est révélé durant 4 nuits, du 17 au 21 mars 2017, sur la parcelle n°789 du Château Haut Chaigneau. "Une flopée de petits êtres subtils, grouillent aux quatre coins de l’univers. Ils sont porteurs d’informations spécifiques liées aux éléments, aussi les nomme-t-on des « élémentaux ». Les « élémentaux » régissent les forces primaires et cosmiques de l’Univers : l’air, l’eau, le feu, la terre. Si on cherche à les voir, en y prenant garde, on les devine aisément.

40ème Salon d’Arts Plastiques d'Arts et Lettres de France

Une soixantaine d’artistes ont été sélectionnés pour ce quarantième salon d’Arts et lettres de France. Plus de quatre-vingt tableaux seront accrochés aux cimaises et une dizaine de sculptures, pour la plupart assez gigantesques, occuperont la salle et la cour intérieure.

Les fenêtres de la ville, œuvres de Jean-Charles Rigaud

Influencé par ses expériences de musicien et de cinéaste, il intègre dans ses toiles des souvenirs personnels mêlés aux mémoires imaginaires tels que des scènes de films, des parties de romans… Adoptez un nouveau regard sur les villes !

TUTTI FRUTTI, Installations pour deux espaces

TUTTI FRUTTI est une exposition proposée par Michel Blazy, qui réunit deux interventions, ayant pour trait commun l’utilisation de restes issus de notre consommation de fruits. Des noyaux d’avocats et des peaux d’oranges, transformés à l’issue d’un long processus, sont mis en scène dans deux espaces différents. Le public, confronté à différentes formes du vivant, se trouve plongé au cœur de dispositifs fictionnels et sensitifs, où se mêlent l’ordinaire et le merveilleux.

Landskating anywhere

L'exposition Landskating anywhere réalisée par Arc en Rêve pour la saison culturelle. Paysages célèbre la pratique du skateboard et ses relations avec l'architecture et la ville. L'ambition de Landskating anywhere est de faire connaître et reconnaître l'univers du skate dans sa dimension culturelle et artistique. Il s'agit aussi d'apprécier la place du skateur qui propose une autre manière de voir la ville en révélant des espaces en creux, avec des pleins et des déliés. Plus qu'un sport, c'est un art du mouvement du corps et une passion urbaine.

Le maréchal de Matignon maire de Bordeaux 1585-1597

Le 5 juillet 2017, S.A.S. le Prince Albert II de Monaco a commencé Sa visite historique de Bordeaux, sur les traces de Son ancêtre le maréchal Jacques de Matignon, par l’inauguration de l’exposition que les Archives Bordeaux Métropole ont consacré à celui qui fut maire à la fin des guerres de Religion.

Parcours hors les murs par le CAPC autour d'un ensemble d'œuvres monumentales de l'artiste britannique Richard Long

L’artiste britannique, né en 1945 à Bristol, est mis à l’honneur par la présentation de trois de ses œuvres issues de la Collection du CAPC musée d’art contemporain de Bordeaux : au Grand-Théâtre, à l’Espace Saint-Rémi et à l’Hôtel de Ville. Cette présentation est complétée par les œuvres in situ visibles en permanence au Café du musée et sur ses terrasses.

Nos identités visuelles, Bordeaux-Paris Paris-Bordeaux

Ce parcours/exposition se déploie dans les rues autour de l'Entrepôt Lainé et sur la façade du musée et, dans le musée, au Salon au rez-de-chaussée, dans les escaliers et les couloirs, dans la salle de communication, sur la mezzanine, dans la bibliothèque, dans l'espace Arnozan au 2nd étage, sur la terrasse et dans les ateliers du regard.

Oh couleurs ! Le design au prisme de la couleur

Une exposition sur les liens entre la couleur et le design présentée dans l'ancienne prison municipale. Alors que les historiens du design ont privilégié les questions liées à la forme, à la fabrication, aux matériaux et aux nouvelles technologies, peu d'entre eux se sont intéressés à la couleur. Pourtant elle influence directement notre perception des objets et la façon dont on interagit avec eux. La couleur participe également de la définition des périodes et des styles. Autant d'aspects que les visiteurs pourront découvrir à travers des exemples constitutifs de l'histoire des objets et du design.

Paysages en scène

L’exposition présentée au sein du Grand-Théâtre, splendide écrin architectural crée par Victor Louis, fait se conjuguer les époques et les sensibilités artistiques, s’inspirant des thèmes qui imprègnent l’activité d’une maison telle qu’un opéra - la danse, la musique, les arts de la scène, le jeu, le corps, les décors et les costumes - tout en rejoignant la thématique de la saison culturelle paysages bordeaux 2017. Depuis le rez-de-chaussée jusqu’à l’étage supérieur, sculptures monumentales, photographies, vidéo et installations d’artistes internationalement reconnus (Robert Mapplethorpe, Cindy Sherman, Diane Arbus, Helmut Newton, Pierre Molinier... ) et émergents (Nino Laisné, Aurélien Froment, Shana Moulton, Omar Victor Diop… ) se présentent comme autant d’évocations poétiques liant nature et création ; les œuvres y jouent une sorte de partition globale, où le corps compose et interagit avec le paysage dans lequel il s’inscrit, qu’il soit urbain, naturel, domestiqué, intime, métaphorique ou politique.

Réenchanter la ville

Réenchanter la ville propose une relecture du fonds de collection du Musée offrant un regard poétique sur l'espace urbain. A l'heure où les villes s'étendent et s'élèvent, où les circulations multipliées rapprochent plus rapidement les hommes, les travaux sélectionnés sont un entracte dans ce spectacle trépidant. La poésie, la fantaisie et souvent l'humour trouvent leur place pour manifester cette réappropriation de la ville par la création.