Pour cette troisième édition, le festival des Arts de Bordeaux Métropole fait émerger les paradis

Pour cette troisième édition, le festival des Arts de Bordeaux Métropole fait émerger les paradis

Le Festival International des Arts de Bordeaux Métropole propose pour une troisième édition, Théâtre, danse, cirque, art dans l’espace public, musique, performances et… indisciplinés, le FAB entend faire vibrer Bordeaux et sa métropole durant trois semaines.

 

Sous la direction artistique de Sylvie Violan, également directrice de la scène cosmopolitaine Carré-Colonnes, le FAB est conçu en co-construction avec les acteurs du territoire et imaginé comme un moment de vie décloisonné, mixte, collaboratif et attractif basé sur des temps forts hors les murs et des performances en salle, des créations internationales et des productions locales.

Pour cette troisième édition, le festival fait émerger les paradis (qu’ils soient blancs, fiscaux, imaginaires, …) en tissant un fil rouge entre plusieurs spectacles programmés, une thématique qui apparaît comme un sujet saillant de notre actualité et propice à l’échange. Cette édition offre également un focus au chorégraphe et plasticien Jan Fabre (qui n’est plus revenu en terres girondines depuis le festival SIGMA) en accueillant trois pièces exceptionnelles de son répertoire (Preparatio Mortis ; Belgian rules - Belgium rules ; La Générosité de Dorcas) Le FAB continue donc son ancrage dans le paysage bordelais comme un rendez-vous culturel international d’envergure et de référence.

Ainsi, notre Paradis serait-il à (re)conquérir ?
Ce sont les questions que nous vous proposons d’aborder durant cette troisième édition du FAB. Au gré d’un parcours s’égrainant au fil de ces trois semaines de festival, nous sillonnerons joyeusement la notion de Paradis au travers d’une sélection de spectacles, conférences et autres propositions inédites.

- Bains publics (Opération Aquitania) 3615 Dakota, Superfluides & les 3 Points de suspension
- Looking for paradise Les 3 Points de suspension
- Paradiso Richard Maxwell & New York City Players
- Poem of a Cell Stefan Winter
- La Chute des Anges Raphaëlle Boitel / Cie l’Oublié(e)
- Supernova trilogy Theatre Junction
- Rendez-vous au paradis Bénédicte Chevallereau / La Grosse Situation

+ FABlabla : le paradis en deux conférences
conférence « le paradis sur terre est-il encore possible ?» organisée par l’Université de Bordeaux Montaigne et le festival Théâtre des images soirée « paradis fiscaux » proposée par l’Université Populaire de Bordeaux

Chaque édition du FAB offre la possibilité de découvrir des commandes artistiques inédites. Ces créations in-situ sont des projets pensés pour le territoire à l’échelle de notre métropole. Si certains font appel à la participation active du public, d’autres créent de espaces de rencontre, inventent de nouveaux terrains de jeux et explorent des lieux non dédiés au théâtre (ou non théâtraux). Ces commandes offrent ainsi un regard sensible et poétique sur nos territoires.

Club Paradisio, le QG du FAB
lieu parc des sports Saint-Michel, Bordeaux du 11 au 20 octobre, de midi à minuit. En entrée libre, adapté aux enfants et familles

Au programme, de la musique bien sûr avec des concerts, des dj sets, deux cartes blanches (à Total Heaven et aux enfants de la Destinée), un brunch, un roller disco, une boum pour enfants, un ciné-concert (en partenariat avec le FIFIB), une brocante, un vide-dressing, une soirée sur la thématique du swing, le spectacle Kabareh Cheikhats pour la première fois programmé en France et le bal masqué décalé des Bains Publics. Ces propositions musicales et d’animations contrasteront parfois avec l’univers rétro imaginé au Club Paradisio. En effet, ce décor paradisiaque sera doté d’un élément de décor inédit en France : un authentique Magic Mirror (chapiteau de cirque en bois des années 30), accompagné du bus à impériale de l’IBOAT (un authentique bus anglais à double étage).

En savoir plus : https://fab.festivalbordeaux.com/fr/


Du vendredi 5 au mercredi 24 octobre 2018.


Écoutez Hélène Debacker.

Interview réalisée par Frédéric Dussarrat