S’appuyer sur ses cinq sens pour remonter le fil des souvenirs avec "Asile" au Glob Théâtre de Bordeaux

La première création théâtrale de la photographe Anne-Cécile Paredes est une entreprise de reconstruction : celle de l’histoire, parfois effacée, parfois violente ou colorée d’une petite fille qui a fui la guerre civile péruvienne.


La douceur d’un sac de cuir porté pendant le voyage, l’odeur des mouchoirs parfumés où enfouir son chagrin, le son d’une petite boite à musique achetée à l’aéroport, la vue sur la Cordillère des Andes que l’on quitte, celle des barres HLM où l’on s’installe, le goût amer de l’absence…

Asile repose sur une expérience personnelle, celle de l’auteure et des recherche visuelles, sonores et performative qu’elle réalise depuis 2011 sur l’île de Fronton.

L’artiste-photographe a écrit Asile à la première personne, livrant un peu de sa vie, du Pérou à la France, au sein d’une famille déchirée par l’exil. L’artiste emmêle souvenirs personnels et grande histoire, images projetées, musiques et sons, et tisse avec délicatesse un récit universel sur l’exil et les migrations.

Asile est le témoin de cette arrivée en France. Ce parcours semé d’embûches est aussi celui de la multide des visages qui constituent notre monde.

Une pièce de théâtre documentée qui repose sur des faits réels

La guerre civile qui frappa le Pérou de 1980 à 2000 et le bombardement de l’île du Fronton par le gouvernement d’Alan Garcia en 1986. Autour de ces faits réels se tisse une histoire, celle d’une sororité, celle du silence qui se glisse de génération en génération, celle d’une enfant immigrée en France à l‘âge de 5 ans. Asile raconte la complexité des identités qui traversent les océans et les familles qui les enveloppent. Le spectacle ne s’adresse pas seulement au Pérou et à l’Histoire péruvienne, bien au contraire. Asile, s’ancre dans l’actualité de notre continent celui des migrations contemporaines. Quelles sont les histoires de celles et ceux qui arrivent en France et en Europe aujourd’hui ?

En co-organisation avec Le Carré-Colonnes - Production déléguée : Opéra Pagaï.

En savoir plus : https://www.globtheatre.net
Un avant goût cinématographique ici : https://youtu.be/1h636PfR9cg


Du mardi 19 au vendredi 22 novembre 2019.


Écoutez Anne-Cécile Paredes.

Interview réalisée par Frédéric Dussarrat