Et je danse, aussi

Une histoire écrite comme un scénario qui nous tient en haleine jusqu'au bout et où chacun se dévoile par écran interposé, avec cette distance qui fait tomber la pudeur.


Pourquoi un écrivain célèbre entretient-il une correspondance numérique avec une inconnue ? Qu'est-ce qui pousse Pierre-Marie Sotto, écrivain célèbre en panne d'inspiration, à commencer une correspondance numérique avec cette mystérieuse Adeline Parmelan qui vient de lui adresser une volumineuse enveloppe ? La convenance ? La curiosité ?

Ou cette photo qu'elle lui envoie et qui déclenche chez lui "un léger malaise" ? Le voilà embarqué dans une correspondance avec une femme dont il ne sait rien et qui ose lui dire "pour des gens qui n'ont rien à se dire nous nous écrivons beaucoup".

N'est-ce pas bien parce qu'elle sait détenir un secret qui le hante ?

Un texte de Anne-Laure Bondoux et Jean-Claude Mourlevat, adaptation Olivia Lancelot
Musique et chanson originales Kristophe Bach
avec Olivia Lancelot, Loïc Rojouan et Olivia Lancelot
mise en scène et lumières de Benoit Gautier

En savoir plus : http://www.compagniedelamoisson.com


Du jeudi 18 au dimanche 21 avril 2019,
Théâtre L'Inox, Bordeaux.


Écoutez Olivia Lancelot.

Interview réalisée par Frédéric Dussarrat