Benoît Maire : Thèbes

Benoît Maire : Thèbes

Benoît Maire présente son travail au CAPC musée d'art contemporain de Bordeaux dans une importante exposition monographique intitulée Thèbes. Regroupant près de 80 œuvres, l'exposition représente un nouveau chapitre pour l'artiste bordelais dont le travail, qui se situe au croisement de l'art et de la philosophie, procède d'une matérialisation plastique de ses théories esthétiques.


Elle met en jeu sur un mode renouvelé les réflexions que Benoît Maire mène depuis 2008 sur le concept de différend, à l'aide duquel il explore, à travers une économie généralisée du collage, les points de disjonctions et les espaces d'irrésolution engendrés par la rencontre des objets et des concepts, de la matière et de la pensée. Conçue comme un assemblage de trois séries (Peintures de nuages, Journaux de guerre et Châteaux) composé d'œuvres nouvelles parmi lesquelles peintures, sculptures, mobilier, objets du quotidien et  films, elle soulève des interrogations sur la menace anxiogène et les dangers qui pèsent sur une société contemporaine en perpétuel questionnement d'elle-même. La question de l'origine de l'Homme, des objets qu'il produit et dont il s'entoure, traverse l'exposition, qui par son titre, Thèbes, fait référence à la ville grecque, dont la mythologie rappelle qu'elle fut un temps prise au piège d'une question posée par une Sphinx qui terrorisait ses habitants. Le projet de l'artiste repose sur une analogie entre la ville et l'exposition, toutes deux aux prises avec une énigme à laquelle elles ne savent pas répondre. Issues d'une série commencée en 2012, par le biais de laquelle l'artiste établit un parallèle entre l'espace "mouvant, insaisissable et propice aux projections de l'imagination" de la peinture et celui du nuage, les Peintures de nuages de Benoît Maire traduisent sa vision ontologique de la peinture.

En savoir plus : http://www.capc-bordeaux.fr


Du jeudi 8 mars au dimanche 2 septembre 2018,
CAPC musée d'art contemporain de Bordeaux.


Écoutez Benoît Maire.

Télécharger [Click droit, enregistrer sous]
Interview réalisée par Frédéric DUSSARRAT