"Black Pope" : une bénédiction pleine de fierté et de sérénité

Dans la tenue immaculée du souverain pontife, Samuel Fosso, à travers cette nouvelle incarnation, interroge sur la vénération de la blancheur dans la culture visuelle contemporaine. Black Pope est le signe qu'il faut nous départir de nos a priori pour mieux appréhender notre avenir commun.

Robots : Venez explorer cette nouvelle révolution !

Utiles, inquiétants, indispensables, insensibles : les robots questionnent autant qu’ils fascinent. Humanoïdes, industriels ou ménagers, ils débarquent.

Jean-Baptiste : un portrait vidéo de Laure Subreville

Jean-Baptiste est pensé comme une partition montrant des hommes qui réparent les outils, organisent la matière et activent les machines. Un triangle se crée entre l’œil, la main et la machine. Laure Subreville en cherche l’équilibre.

Jean Pierre Raynaud : "Que chacun enchante sa prison"

La saison culturelle bordelaise "Liberté !" rend hommage à un artiste majeur Jean-Pierre Raynaud dont les œuvres sont présentes dans la collection du CAPC et réinstalle trois œuvres iconiques, trois gestes plastiques en forme de parcours dans la ville.

La déferlante surf

Plongez dans la « culture surf » et découvrez ce phénomène mondial qui a pénétré l'Europe par l'Aquitaine à la fin des années 1950. Au-delà de la pratique sportive, le surf - emblème de liberté - tire ses origines d'un imaginaire collectif et fantasmé, associé à la nature, la beauté et la jeunesse.

It rains, It rains, Installation in situ pour la nef du CAPC de l’artiste Ruth Ewan

Les 360 arbres, plantes, minéraux, os, produits ou outils agricoles qui composent l’installation Back to the Fields de l’artiste écossaise Ruth Ewan forment une traduction dans l’espace ou une version grandeur nature du calendrier républicain.

Arbres en liberté

Arbres de la liberté, remarquables, improbables ou encore otages, l'exposition retrace l'histoire de ces arbres à travers des images, des textes et un parcours en ville.

Liberté ! L'éternelle reconquête

Gravée au fronton des édifices publics et placée en tête de la devise nationale, solennellement affirmée en 1789 dans la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen, la liberté semble une évidence. Pourtant, elle demeure un bien fragile qu’il a fallu conquérir et, parfois, reconquérir.