Le musée se met au vert ! Paysages en représentation(S)

Le musée se met au vert ! Paysages en représentation(S)

La saison "Paysages Bordeaux 2017" est l’occasion pour le musée des Beaux-Arts de réinvestir et de revisiter ses collections autour d’un des genres picturaux les plus récurrents de l’histoire de l’art : le paysage.

Lire la suite...

4,543 milliards, La question de la matière

4,543 milliards, La question de la matière

Quel est l’enjeu dès lors que l’art et les musées accèdent à une conscience plus aiguë de la matière et du temps ? Comment peuvent-ils alors quitter le cadre spatial du « penser globalement, agir localement » pour entreprendre de « penser historiquement, agir géologiquement » ?

Lire la suite...

Des Mondes aquatiques #2

Des Mondes aquatiques #2

Du saumon sculpté dans la roche il y­­­­­ a 25 000 ans dans le val de Gorge d’Enfer, aux premières peintures paléochrétiennes des catacombes où le poisson apparaît comme un symbole du christianisme, la pêche incarne encore aujourd’hui un riche terrain de jeu avec ce scénario immuable : un plan d’eau, un ciel et une figure de pêcheur comme trait d’union. Elle n’est pas si éloignée de la pratique de l’amateur d’art qui déambule dans les musées. À leur manière, pêcheur et regardeur se postent face à un cadre, une toile ou un paysage, dans lequel s’investir. Elle est aussi un levier puissant pour l’imaginaire : les poissons prennent des dimensions extraordinaires, le récit se métamorphose en épopée. « Ne doutez pas que la pêche soit un art », écrit Izaac Walton dans Le parfait pêcheur à la ligne ou Le divertissement du contemplatif édité au XVIIe siècle, qui donne à la pêche ses lettres de noblesse philosophiques laissant entrevoir cette activité comme bien plus complexe qu’elle ne paraît.

Lire la suite...

Du haut de mes rêves – Paysages. Urbains ?

Du haut de mes rêves – Paysages. Urbains ?

Exposition de l'artiste Cathy Schein d'œuvres conçues spécialement pour la Bibliothèque de Bordeaux et réalisées avec du papier dans le cadre d'une réflexion sur le paysage architectural.

Lire la suite...

L'archéologie à grande vitesse : 50 sites fouillés entre Tours et Bordeaux

L'archéologie à grande vitesse : 50 sites fouillés entre Tours et Bordeaux

Avec 302 kilomètres et plus de 3500 hectares d’emprises, le tracé de la Ligne à Grande Vitesse « L’Océane » a constitué pour les archéologues une opportunité exceptionnelle pour enrichir les connaissances sur l’occupation de ces territoires depuis la préhistoire jusqu’à nos jours. Les opérations de fouilles se sont déroulées de 2009 à 2013, sur deux régions, Centre et Nouvelle-Aquitaine, et six départements : Indre-et-Loire, Vienne, Deux-Sèvres, Charente, Charente-Maritime et Gironde.

Lire la suite...

302 + 38 - Regards sur le plus gros chantier ferroviaire d'Europe

302 + 38 - Regards sur le plus gros chantier ferroviaire d'Europe

302 c’est le nombre de kilomètres de ligne dédiée à la grande vitesse, 38 c’est le nombre de kilomètres de raccordements entre cette nouvelle ligne et le réseau ferré existant. Pour faire partager cette expérience unique, la SNCF a commandité au photographe Marc Montméat un travail de création posant un regard acéré et vif qui s’est passionné pour cette aventure technique, technologique et humaine. Depuis 2011, il arpente en toute liberté les 340 kilomètres de ce projet, une longue immersion dans ce qui fut le chantier majeur de ce début du siècle en Europe, traduite en 200 grands tirages photographiques présentés à l’Hôtel de Ville.

Lire la suite...