Cellules souches : la médecine du futur

Saviez-vous que nous sommes le résultat de la multiplication et de la diversification d'une poignée de minuscules cellules souches ?

Daniel Dezeuze/Albert Marquet. Mise en regard

Récemment, Daniel Dezeuze a réalisé un don important d’un ensemble de dessins au CAPC musée d’art contemporain de Bordeaux. Les 124 feuilles, datées de 1962-1963, révèlent l’activité de l’artiste dans la cité portuaire d’Avilès, située sur la côte cantabrique en Espagne. Les dessins produits alors résultent de nombreuses techniques : crayon, encre de Chine, mais aussi craies grasses pour le travail de la couleur. Ils s’inscrivent dans une activité traditionnelle de l’artiste qui travaille le paysage sur le motif. Tantôt travaillées dans la matière enrichie, tantôt dans l’expression pure du geste, ces feuilles font alterner le vide et le plein et questionnent la spatialité. Elles éclairent d’un nouveau jour la genèse de l’œuvre de l’artiste. En germe, on peut y lire l’importance du mouvement, l’élancement de la perspective ou le rôle du signe, lorsque le tracé devient écriture, le dessin calligraphie.

Thomas Jorion et ses « Vestiges d’empire »

Les  photographies que présente Thomas Jorion nous proposent les traces architecturales splendides et décadentes de la  période coloniale en Afrique, en Asie du sud est ou en Amérique.

Maria Callas, quand le rideau tombe !

À l’occasion des 40 ans de sa disparition, une exposition au Grand-Théâtre de 35 photographies exceptionnelles faisant partie de la collection de Paris Match.

1917 : voilà les Américains !

En avril 1917, Américains et Français s'accordent sur l'envoi en France d'un Corps expéditionnaire d'environ deux millions de soldats. Le 21 juin 1917, Bordeaux devient le quartier général de la base n°2 du Service of Supply concernant à la fois la réception et l'organisation de l'approvisionnement et du ravitaillement, tandis que Brest et Saint-Nazaire sont essentiellement dévolus à l'accueil des troupes combattantes.  

Géorgie, berceau de la viticulture

Située sur les rives de la mer Noire et nichée aux pieds des montagnes du Caucase, aux confins de l'Europe et de l'Asie, la Géorgie témoigne d'une culture vitivinicole ancestrale remontant au VIe millénaire avant J.-C. La Cité du Vin présente son exposition temporaire "Vignoble Invité" et vous invite en Géorgie, à la découverte d'une culture ancestrale aux racines de la vitiviniculture mondiale. Produite par L'Etat géorgien et le Musée National de Géorgie de Tbilissi, cette exposition présente 125 objets archéologiques et ethnographiques, œuvres d'art, ainsi que des photographies. Autant de vestiges qui illustrent la place fondamentale de la vigne et du vin dans la culture géorgienne, fortement enracinée dans le passé et résolument tournée vers l'avenir.

PAYSâge 2

PAYSâge 2 s'intéresse aux paysages régionaux (littoral, estuaire) de la métropole bordelaise mais également au devenir de l'homme dans l'espace urbain.

Horizons éphémères, exposition de La Mémoire de Bordeaux Métropole

Pour son 24e salon photographique, la Mémoire de Bordeaux métropole a choisi d'illustrer le paysage urbain sous la forme d'un itinéraire qui montre l'évolution et l'extension de la métropole depuis le début du 20e siècle. L'entrée dans ce territoire se fera grâce à des vues aériennes anciennes mises en perspective avec des photographies prises in situ. Pour cette édition 2017, le groupe Photo a choisi d'illustrer l'évolution et l'extension de la métropole depuis le début du 20e siècle en s'appuyant sur les axes de circulation "naturels" ou "fabriqués" qui la traversent ou la contournent : les fleuves Garonne et Dordogne et leurs franchissements et les ceintures historiques, boulevards et rocade, qui délimitent le territoire géographique et urbain.